Tinh Vo Dao - Vo Co Truyen - Tai Chi - Centre Thiêu Lâm

Portrait de bénévole



Une bénévole parmi tant d'autres.



Jeunesses d'antan
Jeunesses d'antan


Autant le dire tout de suite, je baigne dans le monde du Centre Thiêu Lâm depuis de nombreuses années : 12 exactement… un sacré bail, non ?

Quand j'ai connu Lise et David, ils étaient de jeunes parents aux tempes pas encore grisonnantes : Lixia avait 5 ans et moi… 
Et puis surtout ils étaient déjà de fameux enseignants d'arts martiaux vietnamiens !

Enthousiastes, sérieux, proches de leurs élèves ils étaient tout aussi exigeants qu'aujourd'hui et ça ne rigolait pas tous les jours.
Au début leur fief était le Ferradou et je les voyais deux fois par semaine.

Au fil des ans j'ai appris à mieux les connaître et j'ai pu voir comment ils savaient motiver, valoriser, donner le goût de l'effort.
J'ai pu mesurer la qualité de leur accompagnement et l'art avec lequel ils amenaient chacun au dépassement de soi dans le respect de l'autre.
J'ai pris conscience que, sans jamais imposer la compétition au sein du groupe, ils savaient faire naître l'excellence de chacun, révéler chacun dans ce qu'il avait de mieux à donner.
J'ai vu briller dans leurs yeux et dans les miens la satisfaction du travail accompli, du chemin parcouru, du défi relevé…

Le Centre Thiêu Lâm et moi c'est une histoire de confiance , un pari sur l'avenir qui nous en a fait voir de toutes les couleurs… je veux parler des couleurs des ceintures, des rubans, des médailles qui ont accompagné et récompensé les efforts et les douleurs.
J'ai fait des kilomètres en voiture, en avion pour participer aux démonstrations, aux qualifications, aux rencontres, aux tournois, aux championnats...

Bref je bouffe du Centre Thieu Lâm depuis 12 ans… (un sacré bail, non ?) et pourtant je ne suis pas une pratiquante. Je ne connais aucun quyen, aucun enchaînement. Je ne sais manier aucune arme. Je ne fais même pas de Tai-chi !
En fait je suis le parent d'un garçon qui aura bientôt 18 ans et qui, lui, pratique depuis l'âge de 6 ans.

Je suis juste une maman bénévole.
Une bénévole parmi les 100 autres bénévoles qui aident, accompagnent, participent avec cœur et générosité à la réussite du Centre Thieu Lâm.
Un jour à la buvette, un autre pour accompagner les compétiteurs, un autre pour rédiger un article ou réfléchir à la valorisation de la mission bénévole...

C'est là ma façon de remercier Lise et David pour le sérieux et le succès de leur mission auprès des enfants, des jeunes et donc de mon fils.
Plus que des enseignants ou des maitres, ils sont souvent une seconde famille qui contribue à l'éclosion de talents formateurs, un cadre qui aide à grandir au sein de valeurs essentielles et bienveillantes.
Puisse ma petite contribution bénévole participer à l'édifice et à la pérennisation de l'esprit du Centre Thiêu Lâm.

Sonia Mazoyer
Maman de Pierre, dit Pédro.




mode-de-paiement-thieulam



Annuaire - Clubs Sportifs en France - Sport