Un service civique aux arts martiaux

service-civique-anthony.png

Un service civique riche en art martial. Je me présente, Anthony, j'ai 19 ans et je viens de Eyragues un village de la région PACA, si je suis ici c'est que je me suis engagé au sein du Centre Thieû Lâm afin de débuter un service civique ayant pour thème « Le sport ayant pour vecteur la santé et le bien être » pour une durée de six mois à compter du 1er Novembre.

Pourquoi t'es-tu engagé dans un service civique ? Il faut savoir qu'à la base, je ne voulais absolument pas travailler dans le monde du sport même si ça restait néanmoins une passion, je me voyais plus travailler dans un bureau de part les études dans la gestion, management ainsi que le droit que j'ai pu faire durant mes années lycée. Je m'étais donc cette année, orienté à la rentrée, sur une licence dans le droit, j'aimais bien cependant ça ne me passionnait pas plus que ça. J'en ai donc discuté avec ma conseillère d'orientation qui m'a conseillée de me diriger sur des études qui me permettraient d'acquérir des connaissances afin de faire de ma passion un métier qui réside dans le sport, cependant, je ne pensais pas avoir les capacités pour poursuivre des études dans ce domaine. L'alternative du service civique s'est donc présenté à moi. Celui-ci est un dispositif français d'encouragement à l'engagement citoyen et de soutien public qui a pour objectif de faire accomplir à une personne une mission d'intérêt général en faveur d'une association et qui dure entre 6 et 12 mois. Je me suis tout simplement dit, pourquoi pas moi ? Le soir même j'ai donc contacté le Centre Thiêu Lâm afin de me renseigner sur le déroulement de cette mission, car j'avais appris il y a quelques temps, que ce centre d'arts martiaux vietnamiens proposait à deux volontaires un contrat de service civique pour une période de 6 mois. J'ai donc compris que c'était pour moi une réelle occasion et que je devais absolument la saisir. Qu'attends-tu de ce service civique ? M'améliorer personnellement dans ce sport qui est devenu une passion chez moi, apprendre à enseigner et devenir enseignant à mon tour dans mon club d'origine. Promouvoir les arts martiaux vietnamiens sur un public large (enfants, adolescents, adultes et même les personnes en situation de handicap, quel qu'il soit) tout en leur enseignant la réelle importance du sport pour la santé, la nutrition ainsi que l'hygiène de vie pour se sentir mieux dans son corps. Pour en finir avec moi, je dirais que ce service civique est une réelle chance pour moi, j'apprends l'enseignement des arts martiaux vietnamiens et du sport dans sa globalité, j'échange avec la direction et les adhérents comme dans une réelle entreprise, je renforce mes capacités et je me prépare pour la suite de mes études basées sur le domaine sportif.

Non classécentrethieulam