Nos services civiques en double interview!

Houda & Timothée, deux jeunes Services Civiques, ont répondu à quelques questions pour que vous puissiez mieux les connaître!

Houda et Timothée, services civiques au Centre Thiêu Lâm avec Lise, David, Dylan et Vincent.

Houda et Timothée, services civiques au Centre Thiêu Lâm avec Lise, David, Dylan et Vincent.

  1. Présentez-vous!

    H : Je m’appelle Houda Kheryef, j’ai 20 ans. J’ai fait un DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet, à Castres. Cette formation m’a permis d’acquérir une certaine expérience professionnelle grâce au deux opportunités d’insertions différentes dans le monde du travail qui m’ont été permises dans le cadre de mes études.  Après avoir eu mon diplôme j’ai décidé de continuer mes études et je suis actuellement en licence.

    T : Timothée Ginot, 23 ans, Diplômé d’une école d’ingénieur en mécanique par apprentissage et passionné par le sport et les arts martiaux.


  2. Pourquoi un service civique?

    H : Je n’ai jamais eu l’idée d’entreprendre un service civique. L’opportunité s’est présentée à moi, suite à ma période de stage, d’une durée d’un mois et demi au Centre Thiêu Lâm, puisqu’en effet, ma responsable Lise Basset m’a proposé un contrat de service civique au sein de l’association suite à ce dernier. À travers cette proposition, j’ai tout de suite vu une opportunité pour moi d’apprendre et d’approfondir mes compétences, ce qui ne peut être que bénéfique pour mon profil.

    T : À la fin de mes études j’ai décidé de prendre une année de réflexion concernant la suite de mon parcours tout en cherchant à travailler dans un environnement complètement différent. Le service civique permet de réaliser ces deux objectifs.


  3. En quoi consistent vos missions de service civique pour le Centre Thiêu Lâm ?

    H : J’ai postulé au Centre Thiêu Lâm dans un premier temps dans le cadre de mes recherches de stage. Suite à ce stage, et suite à la bonne ambiance présente, il est tout naturel d’avoir continué à réaliser des missions pour l’association à travers ce contrat civique.

    T : Aide à la promotion du Centre Thiêu Lâm sur le territoire. Encadrer les pédibus pour les enfants (trajet école / club). Créer des ateliers sur le sport santé. Assister les professeurs lors des cours dispensés par le club.


  4. Pourquoi le Centre Thiêu Lâm?

    H : Je pense que je garderai un bon souvenir de cette expérience, puisque c’est cette association qui m’a permis de valider mon stage de deuxième année, et c’est à ce jour, celle qui m’a permis de gagner énormément en compétences, chose qui me sera essentielle lors de mon entrée sur le marché du travail. De plus, cela représente également mon premier contrat civique, et donc ma première expérience professionnelle hors système scolaire.

    T : J’ai eu envie de réaliser les missions proposées par le Centre Thieu Lâm qui me permet de travailler dans un domaine qui me passionne et de découvrir un environnement complètement différent de celui de l’industrie.


  5. Quels objectifs pour ton avenir?

    H : Je compte poursuivre mes études jusqu’en master. Mes projets d’avenirs sont encore flous, mais ils seront certainement orientés vers la communication numérique, qui est un domaine qui me passionne depuis longtemps. Je souhaiterais par la suite, intégrer une agence de communication, ou pourquoi pas développer une activité en auto-entreprenariat afin de fonder ma propre agence web.

    T : Je compte travailler en tant qu’ingénieur sur des projets innovants dans une petite entreprise.

Nicoletta Pansolli